Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les Editions Mutine

Présentation des livres édités, des auteurs, de nos manifestations. Contact mail : editions.mutine@wanadoo.fr Tél : 03 80 31 25 07

Sujet d'actualité : Bernard Chatelet frappe en plein dans le mille !

Publié le 25 Juin 2010 par Les Editions Mutine dans Lumière sur...

 

 

En cette période estivale de coupe du monde de football, la lecture de Il aurait dû passer la balle à Kougloff ! de Bernard Chatelet s'impose ! Ce roman, écrit en 2003, est tristement visionnaire d'une société à la dérive.

 

 

"Je n'ignore pas les vertus du football auprès des jeunes quand il est enseigné par des entraîneurs éducateurs responsables. C'est bien pour que cette vertu soit préservée que je m'élève avec de plus en plus de véhémence contre les dérives qui font de ce sport, un abrutissement de masse de plus en plus inquiétant. Fric public, violence, trafics humains, idolâtrie de crétins par des crétins, surcouverture médiatique délirante... Panem circensis... L'importance prise par cette activité humaine dérisoire arrange... Passionnez-vous pour le foot, on s'occupe du reste. Dans ce roman, nous sommes en 2050, l'humanité ne vit plus que par le Game." 

Bernard Chatelet

 

 

KOU.jpg

 

"...Le Game est né sous nos yeux, adolescent difforme de ses origines incertaines puis monstre adulte dévorant ses vestales. Du fond de ma coquille, sous la membrane de mon idiotie, je l'ai observé. Je me suis imposé de ne pas le servir, puis au fil du temps, j'ai réalisé sa monstruosité. J'ai compris les raisons qui ont fait qu'un jour, j'ai pressenti qu'il ne fallait pas passer la balle à Kougloff et souhaité retourner dans le cocon originel. J'ai réalisé la stupidité qu'il y avait à idolâtrer ces hommes qui avaient fait de la dispute d'une balle, l'affaire de notre vie.
Ce n'était, autrefois, bien avant que je ne le serve, qu'un simple jeu, une détente pour l'esprit, un exercice pour le corps..."

Peuk aurait-il dû passer la balle à Kougloff ?

Hanté par l'importance démesurée prise par le sport en général et par le football en particulier, Bernard CHATELET imagine, à partir de cette question-leitmotiv lancinante, la société à venir soumise à la loi du "Game", à l'uniformisation des modes de vie et des esprits.
Vision d'apocalypse rendue supportable par l'humour, tour à tour tendre et féroce, de l'auteur.
Est-il encore temps de réagir ou devra-t-on compter sur une intervention divine pour infléchir le cours inexorable de la décadence ?

Un roman à suspens, plaisant à lire mais qui oblige à une réflexion approfondie sur notre devenir.

 

Toujours disponible.
Livre broché - 192 pages - Prix : 12€
A commander directement en ligne

Catégorie ROMANS.

 

 

 

commentaires

Dans la presse...

Publié le 7 Juin 2010 par Les Editions Mutine dans Dans la Presse

 

La Montagne Quotidien du 4 juin 2010

 

En tout être veille un cochon

 
Nathalie Garance publie Folles Coches, son second thriller psychologique. La suite des enquêtes du commissaire Elée qui, cette fois, suit la trace du « Cochon qui sommeille »


« Je crois que je parle français, Oxymore. Tu as quelque chose contre l’hyperbole ? ». Étrange conversation au coin d’un bar, où les lettrés se nomment Maxime, serveur surnommé Oxymore par Jules Elée, commissaire de police de son état. Muté à Clermont Ferrand, dans le Puy de Dôme, il enquête sur un triple meurtre répondant au même modus operandi. Et poursuit sa « descente aux enfers » – retour aux sources – mâtinée d’amours ambivalentes, d’univers familial trouble, de détresse psychologique. À noyer sans modération dans une bouteille de bourbon.


Des lettres et des mots

 
Nathalie Garance a des lettres. Et l’on se plaira à suivre, au fil de son récit, les multiples allusions littéraires, culturelles. Telle ce « barman cultivé, maquereau et philanthrope » citant l’homme du square. Celui des Pensées. Allusion à la statue dédiée à Blaise Pascal, natif de Clermont Ferrand. Au rôle central du « Pays de Cocagne » – peint par Bruegel – illustrant
un curieux calendrier punaisé sur les murs du commissariat. Nathalie Garance a une perception aiguisée de la psychologie de ses personnages. Féminins et masculins. Surtout
s’ils sont torturés. Encore plus s’ils doivent leur malheur à la folie, à la désespérance des uns et des autres. Nathalie Garance a une écriture. Ciselée pour l’exactitude des sentiments, l’excitation des sensations, l’horreur des situations. Crimes avec leur cortège d’odeurs et de
cruauté mais aussi parenthèses sensuelles ou gargantuesques, de « bonne chère et chair fraîche ». Toujours en filigrane, la quête et le trouble du commissaire qui alimentent la tension, jusqu’au dénouement. Où les cochons ne sont pas forcément les payeurs… 


 nathalie.jpg

 

Nathalie Garance

De la philosophie au… polar
Née en 1966 en région parisienne, Nathalie Garance grandit dans la région de Fresnes, connue pour sa célèbre prison. D’où elle s’échappe au cours d’évasions estivales en Auvergne. Elle se découvre très tôt une passion pour les « histoires » qu’elle invente sous l’un des lits de la chambre qu’elle partage avec ses soeurs. Partie à 17 ans poursuivre des études de philosophie à Nanterre, elle commence sa carrière comme institutrice. Puis revient à ses premières amours, la philosophie et l’écriture, notamment le thriller psychologique. « Dans les deux cas, quête de sens à partir d’histoires singulières ». Nathalie Garance est actuellement professeur de philosophie au lycée Sédar-Senghor de Magnanville (Yvelines).

                                                                                                                                      Roxane Pouget

 

 


commentaires

"Mamie H" de Bernard Chatelet

Publié le 2 Juin 2010 par Les Editions Mutine dans Lumière sur...

Livre broché - 130 pages - 12 € (ROMAN)

Livre broché - 130 pages - 12 € (ROMAN)

"La haine, c'est la réponse des humiliés"
Qui est Mamie H ?
Pourquoi cette septuagénaire est-elle devenue dealer ?
Comment se fournit-elle en cannabis ?
A partir d' un fait divers lu dans la presse, Bernard Chatelet va construire ce nouveau roman. Une véritable étude de moeurs dans laquelle il décortique, avec dérision et humour, les rapports complexes entre les générations, entre les jeunes délinquants ou désoeuvrés et les policiers... Des dialogues, vifs, drôles, dans un langage fleuri pour révéler avec pudeur une situation de détresse matérielle et affective.
On sent toute la compréhension sans fausse naïveté, toute la tendresse de Bernard Chatelet pour cette "France d'en bas", ces démunis capables pour peu qu'on leur en donne l'occasion, d'élans chaleureux de solidarité.

 

 
Vous pouvez commander cet ouvrage à :
 
Les Editions Mutine
34 rue des Vernottes
21110 Cessey-sur-Tille
 
Il vous sera envoyé par retour du courrier
dès  réception du chèque.
 LES FRAIS DE PORT SONT DE 2€50
 
OU
Possibilité d'acheter en ligne sur ce lien : 
(ce titre se trouve dans la catégorie ROMANS)
 

 

 

commentaires