Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Les Editions Mutine

Présentation des livres édités, des auteurs, de nos manifestations. Contact mail : editions.mutine@wanadoo.fr Tél : 03 80 31 25 07

Nouvelles / Romans

in Nos ouvrages

Nouvelles / Romans

TOUS LES OUVRAGES PRÉSENTÉS SONT DISPONIBLES. VOUS POUVEZ LES COMMANDER PAR COURRIER À : LES EDITIONS MUTINE 34 RUE DES VERNOTTES 21110 CESSEY-SUR-TILLE. VOTRE COMMANDE EST EXPÉDIÉE DÈS RÉCEPTION DU CHÈQUE. LES FRAIS DE PORT SONT DE 2€50 PAR TITRE COMMANDÉ. OU ACHAT EN LIGNE POSSIBLE.

LIVRE BROCHE - 12€

LIVRE BROCHE - 12€

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie ROMANS) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

"Pourquoi devrait-elle vivre maintenant sa jeunesse par bribes, comme si elle ne lui appartenait pas, comme si, devant l'extravagance du monde, Elle devait fermer les yeux, baisser la tête, et ne rien dire ? Son corps de femme était toléré, il pouvait prendre part à la vie mais non la savourer. Pourtant, par-delà les montagnes et les mers, les filles de son âge aspiraient au bonheur. Elles habitaient sous le même ciel. Leurs corps éprouvaient les mêmes sensations face au plaisir, aux mêmes joies, à la même colère, au même dépit. Ah ! Mordre la vie à pleines dents face à l'usure qu'imposait le temps ! Mais ses cris de naufragée ne rencontrent que leur propre écho. Au loin, les fantômes maudits cherchent à lui infliger leur part d'ombre et leur sombre visage..." 

Historien, auteur d'ouvrages universitaires, Bassir Amiri a préféré le style romanesque pour écrire cette page tragique de l'histoire de l'Afghanistan. Une voie sans retour est un roman bref et poignant, un roman en noir et blanc. Le blanc de la neige qui tombe inlassablement. Le noir des turbans, le noir des burqas, le noir des feuilles à demi calcinées... 

C'est dans ce décor glacé que l'héroïne anonyme du récit voit arriver les Talibans briseurs de rêves, briseurs de vies... 

 

 

 

 

Livre broché - 96 pages - 12€ (ROMAN)

Livre broché - 96 pages - 12€ (ROMAN)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie ROMANS) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 

« Le livre, illusoire miracle pour prolonger la vie. Formidable outil pour défier le temps et garder gravée la mémoire, pour sauver êtres et œuvres de l’oubli… Mais, il était menacé. Internet guettait. La génération Internet broyait l’univers du livre. Sonnerait-elle le glas de la civilisation de l’écriture ? La perspective angoissait Gérard. Il en était désemparé. C’était son univers qui se consumait... 

Mais il sentait confusément le pourquoi de l’explosion d’internet. De tout temps, se sont inventés des espaces de liberté. Pour lutter contre l’étouffement, l’oppression… Face à l’ordre opaque, ce qui importe, ce sont les fissures, les interstices creusés dans le mur, par où la vie s’évade et s’échappe... Et, de tout temps, les tenants du pouvoir ont tenté de les réduire, voire de les détruire... » 

Amoureux des livres, Gérard, prof d’histoire, est profondément affecté et déstabilisé par l’autodafé qu’il découvre dans son appartement et le sigle ninJA inscrit sur les murs. 

L’enquête qu’il entreprend pour tenter de comprendre le conduit à revisiter l’histoire, à chercher les racines profondes des racismes qui s’exaspèrent à notre époque. 

Luc Montlevrant, enseignant puis postier, militant syndical et associatif, signe avec "Feu sacré" son troisième roman.

LIVRE AGRAFÉ - 44 PAGES - 10€ (NOUVELLES)

LIVRE AGRAFÉ - 44 PAGES - 10€ (NOUVELLES)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie NOUVELLES) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 

Dix-huit duos originaux, inattendus, burlesques mettant en scène des personnages réels ou imaginaires, des parties du corps, des objets, notions ou éléments. Autant de dialogues à lire, dire ou jouer.

Depuis une vingtaine d’années, Agnès Berthet encadre des ateliers-théâtre pour enfants, adolescents et adultes, en Côte d’Or et dans le Jura. Elle a écrit et mis en scène de nombreux spectacles. C’est l’un de ses derniers spectacles, Duos, qu’elle a présenté en mars à l’Assemblée Générale des Editions Mutine.

Voici ce que nous avons écrit pour le compte-rendu de cette AG, paru sur le blog des Editions Mutine.

 « Le spectacle qui clôt traditionnellement la réunion était assuré par Agnès Berthet et sa compagnie Le Chapeau Claque dans un spectacle inédit, Duos, écrit et mis en scène par elle-même et joué par de talentueux jeunes gens. Un spectacle qui a ravi les auditeurs par sa fraîcheur, sa finesse, sa drôlerie. Des textes pleins d’humour, de clins d’œil à l’actualité, qui tranchent avec ce qu’on peut voir et entendre bien trop souvent sur les petits et grands écrans. »

 C’est à la fin de cette réunion qu’a germé l’idée d’une publication de ces Textes à dire, à lire, à jouer..., formidable outil de travail pour tous ceux, enseignants, professionnels de l'animation ou comédiens, qui encadrent des ateliers-théâtre.

"Duos" est le premier ouvrage qu'elle publie.  Elle s'adonne avec le même bonheur à la sculpture comme en témoigne la couverture de ce livre. 

Livre broché - 148 pages - 12€ (NOUVELLES)

Livre broché - 148 pages - 12€ (NOUVELLES)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie NOUVELLES) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 

«... Le monde de Bastien Rasédis se fissura de toutes parts, puis éclata.
Il fourra une bonne partie de ses figurines dans des sacs poubelles.
Il passa des journées au lit.
Il s'empiffra de chimie.
Il connut des nuits à l'hôpital. 
Le cadre avait implosé. C'était commun. On le remplaça.
À son chevet, il retrouva son père. Le fils put enfin lui dire qu'il ne menait pas la vie qu'il souhaitait.
À son chevet, il y eut également Julie. Elle découvrit qu'il pouvait être drôle.
Il lui fallut six mois pour qu'il commence à s'inventer... »
 
Huit profils : un chirurgien ; un D.R.H., une étudiante en droit ; un député soucieux de sa réélection ; un agent territorial qui se rêve écrivain ; un chef d’Etat dans la tourmente de la crise mondiale ; une S.D.F.
Huit miroirs de notre société.
Avec son style précis et imagé, Laurent Vignat nous dresse ces Profils de plâtre qui rapidement vont se craqueler sous le coup de l’imprévu, de l’accident, de la suspension du temps, de l’imaginaire, de la fiction. Elle seule nous sauve du raidissement, de la mort... temporairement.
 
Illustration de couverture : L’odyssée de l’espèce, œuvre sur bois flotté de Fabienne Durupt.
 

 

«... Le monde de Bastien Rasédis se fissura de toutes parts, puis éclata.
Il fourra une bonne partie de ses figurines dans des sacs poubelles.
Il passa des journées au lit.
Il s'empiffra de chimie.
Il connut des nuits à l'hôpital. 
Le cadre avait implosé. C'était commun. On le remplaça.
À son chevet, il retrouva son père. Le fils put enfin lui dire qu'il ne menait pas la vie qu'il souhaitait.
À son chevet, il y eut également Julie. Elle découvrit qu'il pouvait être drôle.
Il lui fallut six mois pour qu'il commence à s'inventer... »

Huit profils : un chirurgien ; un D.R.H., une étudiante en droit ; un député soucieux de sa réélection ; un agent territorial qui se rêve écrivain ; un chef d’Etat dans la tourmente de la crise mondiale ; une S.D.F.
Huit miroirs de notre société.
Avec son style précis et imagé, Laurent Vignat nous dresse ces Profils de plâtre qui rapidement vont se craqueler sous le coup de l’imprévu, de l’accident, de la suspension du temps, de l’imaginaire, de la fiction. Elle seule nous sauve du raidissement, de la mort... temporairement.

Illustration de couverture : L’odyssée de l’espèce, œuvre sur bois flotté de Fabienne Durupt
Livre broché - 96 pages - 12€ (Nouvelles)

Livre broché - 96 pages - 12€ (Nouvelles)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie NOUVELLES) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 

«... J’étais là, comme un idiot, au fond d’un fossé, coincé entre une mémé peut-être équipée d’une ceinture d’explosifs et une valise peut-être bourrée de vingt-cinq kilos de TNT…

… Peut-être ou peut-être pas !
On fait quoi ? On paye pour savoir ? On paye à qui ?
On prie surtout pour qu’aucune personne connue ne s’arrête pour vous demander : « que faites-vous là, monsieur Bernard ? Je peux vous aider ? » Dieu m’entendit et détourna de cette route, voisins et connaissances qui auraient eu la mauvaise idée d’y passer et de m’y reconnaître... »

Six nouvelles sur le thème de la famille.
Des situations rocambolesques.Du suspens. Des personnages haut en couleur. Et toujours l’humour, souvent noir, de Bernard Chatelet.

« La nouvelle bénéficie d'un espace de liberté et de fraîcheur. Ses concours sont jugés dans l'anonymat (contrairement aux Prix des romans). La nouvelle peut sortir du papier pour s'exprimer sur des petites scènes...» (Bernard Chatelet)

Après une dizaine de romans, Bernard Chatelet publie ici son 2ème recueil de nouvelles. Si vous aimez l'humour noir ce recueil est pour vous ! 

 Livre broché - 105 pages - 12€ (catégorie Nouvelles)

Livre broché - 105 pages - 12€ (catégorie Nouvelles)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie NOUVELLES) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 
Porte-douleur de tous les êtres en souffrance rencontrés dans les couloirs des hôpitaux ou femme de l'osmose totale, de l'absolu chez l'être aimé, la narratrice n'est que passion, violence, douleur, révolte... Pour traduire ces émotions, ces sentiments, l'auteur ose les mots les plus crus, les images suggestives, érotiques dans des textes jamais vulgaires, toujours poétiques et bouleversants. 
 
QUELQUES AVIS DE LECTEURS :

Catherine Degouve
Bonheur que ce receuil lu d' une traite. Reconnaissance dans la douleur, la passion, la révolte. Le choix des mots traduisent une grande sensibilité et une soif de vivre qui laissent la place à l' espoir. Souffrance sous jacente mais grande tolérance pour l'humain et ses différences. Merci Isa.


Catherine Ribeiro, chanteuse.
Ce premier ouvrage est une "vraie" réussite... Isabelle, à quand un second livre ? Amicalement. Catherine.


Sandra Amani, auteur.
Moi je l'ai lu et il ne quitte pourtant pas mon chevet, comme un livre culte, le livre des femmes, le livre de la Femme.


Jean-Luc Luciani, auteur. 
Je viens de terminer la lecture de "Desirium tremens". Magnifique.


Philippe Molin
Je viens de le terminer. Sublime, humain, dérangeant, et en même temps si vrai. Selon que l'on soit homme ou femme, la lecture doit être différente, mais en aucun cas ne laisse indifférent. Bravo Isabelle. Au prochain ouvrage.


Philippe Molin 
Arriver à expliquer tout ce que l'on ressent malgré tous les carcans qui nous étouffent, ce n'est pas facile et ELLE, elle a su le faire.


Nathalie Garance, auteur.
Un chant magnifique qui résonne encore bien après que la pluie ait cessé. 


Allan Ryan, chanteur. 
A lire à tout prix ! Mention spéciale pour "Dément ciel" que je redécouvre pour la 3ème fois...


Bernard Danjoin 
Un livre bouleversant par les envolées parfois violentes mais tellement poignantes de l'auteur...


Laurent Vignat, auteur.
Je sors de la lecture de DeSirium tremens. Cette lecture a accompagné mon week-end, lui a donné une couleur troublante, sensuelle, malgré un ciel chargé de gris et de pluie. La pluie, justement, tellement obsédante dans le "Dément ciel", de loin, mon texte préféré. J'y ai aimé sa composition "savante" qui superpose des vies, des émotions : la maladie, l'hôpital psychiatrique, le désir, l'amour, la mort : Eros et Thanatos, bras dessus, bras dessous déambulant dans un quotidien prosaïque. Ton écriture parvient à percer des galeries dans l'épaisseur de ces vies, à leur donner une cohérence, à les ordonner. C'est, on le sait bien, la vertu des phrases que de relier ce qui paraît disjoint.
Autre point qui emporte mon adhésion : l'expession du désir féminin, l'évocation sans fard de sa périlleuse exigence. J'aime ce grand OUI au désir. Tu sais l'exprimer avec mesure, avec une paradoxale sécheresse (on s'attendrait, sur un tel sujet, à une déferlante de pathos et d'adjectifs), avec une grande justesse. 


Alain Bal, artiste peintre. 
Un premier livre d'une jeune femme, mais déja un succès, quelle émotivité, quelle sensibilité et surtout une excitabilité qui nous interroge. ISA écrit comme moi je peins , avec ses tripes sur la page blanche.

 

Annie Raynal-Andrieu
"DeSirium tremens" : superbe et sensuelle écriture, force et fragilité se mêlent et s'entrechoquent ; à l'intérieur des mots crus, un appel à la tendresse, un monde d'amour que le jour effraie...


Jocelyne Rémy - Journal Le Bien Public
DeSirium tremens, fascinant parce qu'à la fois très cru dans le vocabulaire, et plein de poésie(s) et d'échappées lyriques. (...)
On s'y engouffre, on s'y perd, on s'y retrouve, on est aliéné, on sombre, on se révolte.


Philippe Molin
J' ai acheté cet ouvrage, je l'ai lu, relu, et encore, et toujours. Il est si vrai, si rempli de son auteur, à fleur de peau. Isabelle dit enfin ce que tout le monde, dans son for interieur pense tout bas ou n'ose même pas penser. Distraire quelques euros pour une oeuvre comme celle-ci est indispensable, pour approcher une certaine franchise vis à vis de soi-même, pour tous ceux qui sont avides de vérité. Bravo Isabelle, continue, donne-nous le moyen d'adapter nos rêves à la réalité.

 

Odile Viturat
J'ai lu "DeSirium Tremens": un livre qui vous emmène dans un tourbillon de pures émotion. Des mots parfois crus, mais tellement... bien écrits. L'auteur est dans la recherche de la passion totale et profonde. Fascinant , envoûtant, tant l'écriture est poétique. Bravo !


Fabrice Pichon, auteur.
Entrer dans une intimité au féminin sans l'impression de ne pas être à sa place, ne pas se sentir voyeur mais complice, c'est avec une poésie incroyable, des mots savamment orchestrés qu' Isabelle Mutin nous fait partager les tourments de ses héroïnes.... Une petite préférence pour "DEMENT CIEL" où pour vaincre un quotidien triste et dur, la fuite vers une passion charnelle, virtuelle, nous laisse pantois jusqu'au dernier mot... Isabelle rend la sexualité magique !

 Livre broché - 100 pages - 12 € (ROMAN)

Livre broché - 100 pages - 12 € (ROMAN)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie ROMANS) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 

«...  Claude, l’intermittent des métiers du bâtiment, débarque, cheveux en pétard et déjà à l’affût du premier jeu de mots facile. Trois cafés serrés à la suite pour supporter une longue journée de petits boulots payés exclusivement en liquide. Pas d’impôts, mais pas de retraite non plus. Voilà comment fonctionne Claude. Le système ne peut pas compter sur lui, mais il ne compte pas sur le système.
Une égale répartition de non richesse...»

Ernest est un écrivain en mal d’inspiration, sommé de remettre à son éditeur le manuscrit du roman pour lequel il a reçu d’importants à-valoirs.
Installé dans le bistrot d’Henri, il sympathise avec tous les habitués qu’on voit défiler jour après jour et dont Jean-Luc Luciani trace le portrait avec un véritable talent de caricaturiste.

Comment Ernest parviendra-t-il à remettre le manuscrit en temps et en heure ? 
Comment supportera-t-il le succès ?

Jean-Luc Luciani va rondement mener l’intrigue avec un style dépouillé, alerte, dans le monde de l’édition qu’il connaît bien puisqu’il est lui-même auteur de nombreux livres pour la jeunesse et responsable de la collection Cannelle aux Editions Rouge Safran.

 
 Livre broché - 100 pages - 10€ (NOUVELLES)

Livre broché - 100 pages - 10€ (NOUVELLES)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie NOUVELLES) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 

"Entre tous mes tourments entre la mort et moi

Entre mon désespoir et la raison de vivre

Il y a l'injustice et ce malheur des hommes

que je ne peux admettre il y a ma colère"

Paul Eluard

 

Née en 1939, institutrice, militante et responsable politique, élue maire, conseillère régionale, députée européenne, fondatrice des Editions Mutine et auteur, Marie-Thérèse Mutin, dans cette Promenade Mutine, conte, avec pudeur, humour ou émotion, un drame, une rencontre, un sourire, une phrase, qui - hasard ou destin ? - peuvent infléchir le cours d'une vie.

Mais la direction sera toujours la même : l'amour et la défense des "gagne-petit".

Au travers d’histoires de vies anodines, de situations banales, Marie–Thérèse met en valeur les humbles, les héros de tous les jours, ces petites gens au sens noble du terme.

C’est son histoire que Marie-Thérèse Mutin nous fait partager : ses joies, ses révoltes, les causes qui lui sont chères, ses combats politiques dont l’origine provient d’événements si anodins parfois, son métier… Elle nous apparaît engagée, à l’écoute, toujours là pour aider, tendre une main, soulager un malade, rêveuse : « Incorrigible  utopiste, je continue de rêver à la terre promise. », et lucide à la fois : « Le rapport de force ! Celui qui mène le monde depuis toujours, que je retrouverai si prégnant, en politique. » 

Un petit trésor à lire et relire ; une parenthèse heureuse au milieu du reste qui parfois l’est un peu moins.

 Livre broché - 130 pages - 12€ (ROMAN)

Livre broché - 130 pages - 12€ (ROMAN)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie ROMANS) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 

"La haine, c'est la réponse des humiliés"

Qui est Mamie H ?

Pourquoi cette septuagénaire est-elle devenue dealer ?

Comment se fournit-elle en cannabis ?

A partir d' un fait divers lu dans la presse, Bernard Chatelet va construire ce nouveau roman. Une véritable étude de moeurs dans laquelle il décortique, avec dérision et humour, les rapports complexes entre les générations, entre les jeunes délinquants ou désoeuvrés et les policiers... Des dialogues, vifs, drôles, dans un langage fleuri pour révéler avec pudeur une situation de détresse matérielle et affective.

On sent toute la compréhension sans fausse naïveté, toute la tendresse de Bernard Chatelet pour cette "France d'en bas", ces démunis capables pour peu qu'on leur en donne l'occasion, d'élans chaleureux de solidarité.

 
 (Le dernier chapitre vous réserve une surprise. Vous trouverez la solution au problème posé en regardant l'article Mamie H et l'Avocat 
dans le blog de Bernard Chatelet : http://bernardchatelet.over-blog.fr)

Livre broché - 168 pages - 12 € (ROMAN)

Livre broché - 168 pages - 12 € (ROMAN)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie ROMANS) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 
..." - T'as pas vu les trois holdopeuses se tirer sur leurs bécanes ? T'as pas pu les rater !
- Trois quoi ?
- Des ganstères femelles, elles ont démoli la banque, tu ne vas pas me faire croire que t'as rien vu ni entendu ? Note bien, ce que j'en dis, c'est histoire de causer.
Gaston hocha la tête. Gaston hochait quand il n'avait pas envie de répondre à des questions indiscrètes, et il avait lu dans Ouest-France, à la page des conseils aux célibataires, que ça donnait l'air sérieux. Depuis, il hochait tellement que c'était devenu une habitude. Même en marchant. Ce qui expliquait cette démarche que les commères qualifiaient d'ébrieuse. Enfin, pour celles qui se piquaient de vocabulaire."...

     Il y a quelques années, après une révolte des personnes âgées dans les hospices et mouroirs, certaines maisons de retraite se mirent en autogestion. Ce vaste mouvement avait permis de notables améliorations dans leurs conditions de vie mais les fonds de pension anglo-saxons, soutenus par les banques, ont repris peu à peu le pouvoir.

      L’effondrement des cours des bourses, la découverte des malversations des dirigeants de ces banques, l’incapacité et la bêtise des gouvernements ou leur vénalité et leur obéissance aux ordres des financiers, ont provoqué une nouvelle vague de colère.

      Dès lors tout est à refaire ! Mais comment créer une communauté de vieux quand on n’a pas d’argent ? C’est ce que nous conte Jacques Thomassaint dans ce nouveau roman.

Nouvelles / Romans

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie ROMANS) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 

«... Errance des mots couchés sur le papier.

Errance des sentiments et du corps et des blessures naissantes.

Errance des morts.
Errance de l’enfance à jamais imprimée.
Errance d’adolescence.
Errance immense et brasier magnifique.
Eclaboussures de soleil.
La Valse des amants et des sentiments.
La Valse des enfants.
Je ne veux plus de souvenir.
Ecrire au présent...»

Errances, voyages en terres lointaines, voyages dans l’intime d’un être crispé sur sa propre détresse,  sa recherche éperdue d’un Ailleurs idéal.

On ne peut résumer cette œuvre. Il faut la lire, s’en imprégner, la vivre ligne par ligne, dans le drame dont elle se fait l’écho, dans l’imbrication des événements et des pensées. Cri de l’âme mise à nu à l’épreuve du sang et du feu !

Après L’Amant de SaturneErrances est le deuxième ouvrage d’Hélène Rios-Perez aux Editions Mutine. Entre-temps, Hélène a reçu le Prix Gaston Baissette pour Fêlure, le prix 2007 de Poésie sur Seine pour Bribes, récompensant “une écriture hors du commun” (dixit le jury du prix Baissette).
Livre broché - 86 pages - 10€ (ROMAN)

Livre broché - 86 pages - 10€ (ROMAN)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie ROMANS) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 
« Il pleut. Le vent emporte les feuilles, les cheveux et les papiers jetés négligemment dans le caniveau.
Un homme au regard fou, à l’allure bizarre, ramasse l’un d’eux, le déplie, le lit, et fonce genoux haut levés au bout de l’avenue. Personne ne l’a vraiment vu, personne n’a eu le temps de distinguer son visage, mais chacun garde son déhanchement en mémoire, la vitesse liée à cette élévation inhabituelle des genoux.
 - Au secours ! À l’assassin !
Une femme en rose fluo court à son tour, aussi vite qu’elle peut malgré ses talons hauts et sa jupe étroite. Elle disparaît elle aussi assez vite au bout de l’avenue....
Tout le monde regarde, ébahi. Voici bien deux siècles qu’on n’avait pas vu une telle scène en pleine ville. Tout, aujourd’hui, se passant entre quatre murs et par téléphone... »

 
Virginie, écrivain, est en révolte contre son éditeur qui lui intime l’ordre d’écrire un roman policier, parce que “ça se vend”.  Néanmoins, elle va s’essayer à ce genre, nouveau pour elle.
Avec une grande maîtrise, Constance Hélivérac entrecroise le conflit entre l’auteur et l’éditeur et l’histoire policière, croque des personnages paumés, attachants, comme Sourdillon, homme jusque-là insignifiant et sans histoire, qui, par amour, devient aventurier et imaginatif.
LIVRE BROCHÉ - 126 PAGES - 12€ (NOUVELLES)

LIVRE BROCHÉ - 126 PAGES - 12€ (NOUVELLES)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie NOUVELLES) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 
Douze nouvelles, douze petits bijoux ciselés par Bernard CHATELET dans son style si particulier, plein d'un humour tour à tour tendre et caustique.
Des personnages pittoresques et attachants dans des aventures toutes plus rocambolesques les unes que les autres.  
Douze nouvelles à déguster comme autant de mignardises, du rire au travers des nouvelles Au nom de ma sœur, En mémoire d'Éloïse, etc... de l'émotion, tout en finesse et pudeur, dans Le dialogue des cheminées et de la tendresse dans Mariotte. Ce recueil de nouvelles est le 9ème ouvrage de Bernard Chatelet. Tour à tour drôle et émouvant.
 Livre broché - 184 pages - 12€ (ROMAN)

Livre broché - 184 pages - 12€ (ROMAN)

   (Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie ROMANS) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 
Le livre de Laurent Vignat est d'une brûlante actualité puisqu'il narre les mésaventures d'un poète "tombé" dans la campagne électorale des municipales d'un petit bourg. Tous les candidats, et ils sont nombreux, se reconnaîtront, reconnaîtront un co-listier ou un adversaire dans les portraits croisés que compose Laurent Vignat, lui-même en situation électorale dans sa commune de Saône-et-Loire ! 
     
    «...Lila, tu as laissé au milieu de la pièce, comme souvenir, notre sac en toile de linge sale... Alors, alors, je suis à la laverie, j’enfourne nos semaines dans le tambour, nos intimités au bout de mes doigts, je ferme le hublot, je ferme bien le hublot avant le grand voyage ; au-dessus je soulève le clapet, laisse couler la poudre piquetée de bleu dans l’entonnoir, tourne la mollette du programmateur, et pendant toutes ces menues manœuvres mon feutre noir court sur la feuille, grossit le journal-poème de Valère Prindel...

      Et tourbillonnent nos vies à travers le hublot, nos vies embrassées, concentrées, nos vies boules-énergie, nos vies-obus, nos vies prêtes à jaillir, à faire sauter la laverie, à éclabousser les étoiles inertes de cette nuit de novembre, à exploser en feux grégeois de l’amour et du chant   !...»
Arrivé depuis peu à Cargy, au moment de la préparation des élections municipales, le jeune poète Valère Prindel  décide d’en tenir la chronique dans son Journal-poème. Nouveau dans la cité, avide de s’intégrer, débordant d’idées, le jeune homme est vite manipulé par les « clans » qui s’affrontent.
 
Laurent Vignat peint magistralement l’ambiance tendue d’une campagne municipale dans un petit bourg. Mais, ses personnages ne sont jamais manichéens. Avec son regard tendre d’humaniste, il trace des portraits tout en nuances de ces « héros » banals et modestes qu’il sait rendre attachants.
Les Editions Mutine ont publié, en 2006, le premier roman, Lignes de rive, de Laurent Vignat, professeur de lettres au collège de Givry en Saône-et-Loire.
 Livre broché - 248 pages - 15€ (ROMAN A SUSPENS)

Livre broché - 248 pages - 15€ (ROMAN A SUSPENS)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie ROMANS) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 
"... A dire vrai l'exposition n'attira qu'un public plutôt restreint. Les quelques curieux qui s'aventurèrent vers le visage en trois dimensions censé me représenter sur l'écran, posèrent immanquablement les mêmes questions sur moi, mon travail et les raisons qui m'avaient poussé à mettre en place ce système de communication incongru. Lui ne fit rien de tout cela, il me parla de lui, de lui et encore de lui. D'abord agacé par ce nombrilisme éhonté - c'était moi la star que je sache - je me pris au jeu et me rendis rapidement compte que ce qu'il me confiait, sans doute par désespoir, allait remettre en question l'essentiel de mon existence.
J'étais une serrure et j'avais trouvé la clé. Il s'appelait Egon Bauer, était un chirurgien mondialement reconnu, collectionnait les toiles de maître comme les boîtes de camembert et n'attendait plus rien de la vie ..."

Quelle est cette serrure ? Quelle est cette clé ? Qu'est-ce qui peut entraîner le jeune peintre Marech Winsor et un célèbre chirurgien esthétique dans une sanglante recherche de la beauté ?
Avec les personnages de ce roman à suspens, Stéphan TUREK, peintre lui-même, nous fait partager les difficultés de la création artistique, et surtout, celles de l'artiste à être reconnu, ne serait-ce que pour avoir la possibilité matérielle de continuer son œuvre.
Car, actuellement, dans notre société, "le génie ne suffit pas, on ne peut dissocier l'artiste de son œuvre, les gens veulent des stars ! " comme le dit Franco, le critique d'art, qui se refusera à parler de l'œuvre de Marech tant que celui-ci restera anonyme.

Stéphan TUREK est un artiste-peintre domicilié dans l'Essonne. Il a réalisé de nombreuses expositions dans des galeries parisiennes. Passionné de littérature fantastique, il signe, avec Frénésie esthétique, un premier roman qui s'inspire de ses deux passions. 
 Livre broché - 86 pages - 10€ (RECUEIL DE TEXTES COURTS)

Livre broché - 86 pages - 10€ (RECUEIL DE TEXTES COURTS)

(Pour l'achat en ligne ce titre se trouve dans la catégorie ROMANS) 

Achat en ligne sur : http://editions-mutine.over-blog.com/acheter-en-ligne.html

 

“Je marche” est un puzzle littéraire. La traversée d’un cimetière par un clown assailli par son passé. Charivari de souvenirs, éclats d’existence, tragiques, joyeux, érotiques, burlesques... Le désordre apparent des songes dessine au fil des pages le portrait d’un homme.


Roman kaléidoscopique, il se présente sous la forme de textes plus ou moins courts qui ne se suivent pas nécessairement. Je marche nous rappelle la dimension somnambulique de l’existence. C’est le premier ouvrage de la nouvelle collection Promenade Mutine.
 A conseiller aux amauteurs de poésie.

Né en 1958, pétri de cirque, d’architecture, de jazz et de psychanalyse, Pierre Fatus est devenu clown. Du Théâtre du Soleil au Crazy Horse Saloon, avec son cirque au Japon ou au pied de l’Etna, il joue à la marelle avec les frontières.